Voyage solo

Translate

Français English Español Japanese Arabic Italiano Deutsch Nederlands Portuguesa Russian Swedish Romanian Polish Norwegian Hindi Finnish Bulgarian Danish Czech Croatian Chinese (Simplified) Albanian

Dans la vie d'un amoureux du voyage il arrive un moment où la question du voyage solo se présente obligatoirement. Oui obligatoirement c'est le mot exact car quand on aime voyager, découvrir, il arrive forcément un moment où il n'y a personne qui puisse suivre cette fougue. Non pas parce qu'il n'a pas d'amis mais simplement parce que tout le monde n'a pas et ne se donne pas les mêmes moyens pour partir. Il faut noter que pour se donner les moyens il faut vraiment être frappé par cette addiction du voyage.

Devenir un voyageur, citoyen du monde est un magnifique virus qui frappe certaines personnes, il peut se transmettre ou pas. Je ne sais pas pour ceux qui n'aiment pas voyager mais moi le fait de découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles coutumes et puis aussi de nouveaux plats ce n'est pas pour me déplaire.

Se lancer dans le voyage solo par les temps qui courent est assez difficile mentalement la première fois. Principalement à cause des personnes qui nous entourent car bien que restant en France elles sont assez décourageantes en répétant qu'il se passe telle ou telle autre chose à l'endroit ou on voudrait se rendre mais à cela j'ai décidé de répondre que si quelque chose doit nous arriver peu importe l'endroit ça se fera. Bien-sûr je ne parle pas de tenter le diable et d'aller en zone de guerre.

Mais pourquoi ai-je pris cette décision?

J'ai décidé de me lancer car il n'y aura jamais une autre personne que moi pour être en phase avec moi sur mes disponibilités, mes attentes et mes désirs. Qui plus est, le voyage solo à un avantage majeur c'est qu'il permet la découverte de soi, de nos limites, le renforcement de la confiance en soi. En allant aux États-Unis avec mon amie Edwige qui ne parlait pas anglais j'ai du tout le temps discuter, échanger tandis qu'elle était en retrait ce fut une belle expérience pour moi car j'ai réalisé que je pouvais m'en sortir seule en anglais dans diverses situations. Oui c'était les États-Unis mais c'est déjà un beau début.

Mon premier voyage solo se prépare cependant je n'ai pas encore défini de date ni d'itinéraire, je suis au stade financier pour l'heure, si vous voulez participer vous pouvez faire un don. Lorsque j'aurai une somme correcte, nous construirons ensemble ce voyage afin de vous remercier de votre participation.

dscf0406.jpgEn me documentant sur la question, j'ai compris que lors d'un voyage en solo, nous n'étions jamais vraiment seuls et que c'est sans nul doute la façon de voyage qui favorise le contact avec les autres.

Derniers articles ajoutés ou mis à jour:

Commentaires (4)

1. Schnuki (site web) Jeu 28 nov 2013

Tu es courageuse d'envisager un voyage solo ! Mais il est vrai qu'il est du coup plus facile de connaître des gens du pays, puisqu'on y est "obligé". Lorsque l'on est entre potes, on préfère souvent rester entre nous et c'est dommage :)

2. Babeth Sam 15 juin 2013

Je te souhaite d'y arriver et de profiter pleinement de cette expérience et j'ai hâte de te lire face à cette nouvelle expérience

3. Charlene Sam 11 mai 2013

Comme je me retrouve dans cet article !
Je viens de découvrir ce blog et j'en suis très très contente! D'ores et déjà : "merci"

4. Tiphanya (site web) Ven 03 mai 2013

TOn point de vue est intéressant, car pour moi la démarche est inverse. Il ne vient pas un moment où mes amis ne peuvent plus/pas suivre. J'ai commencé toute seule à 18 ans. J'ai largué mon ex en me rendant compte que je ne pouvais vivre avec quelqu'un qui n'aime pas voyager. Et maintenant j'emmène ma fille et mon namoureux avec moi, tout en continuant à me ménager du temps en solo ou avec une copine pour respirer.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×