L'influence des médias sur notre vision du monde

Français English Español Japanese Arabic Italiano Deutsch Nederlands Portuguesa Russian Swedish Romanian Polish Norwegian Hindi Finnish Bulgarian Danish Czech Croatian Chinese (Simplified) Albanian

Suite à la publication de mon article sur le rôle des médias qui est disponible ici, en lisant sur ce dernier le commentaire de Fabienne du site novo-monde et j'ai réalisé que le mal était bien plus profond que ce que je croyais. Les médias font un travail d'information mais selon moi ils ne vont pas jusqu'au bout par rapport au monde du tourisme qu'ils envahissent avec leurs reportages qui montrent de plus en plus un monde dangereux. Je veux parler du journal télévisé et des reportages mettant en avant la dangerosité, la drogue, etc.

A quel point sommes-nous influencés par les médias ?

Je m'explique, il y a des faits qui sont ancrées dans nos esprits et on ne le remarque même pas. Prenons un exemple concret si je vous dis Jamaïque, on pense à ghetto. Colombie, Bolivie, le Guatemala on pense à trafic de drogue, armes, kidnapping et nous pourrions continuer la liste.

Ces dernières semaines, le Brésil a été fortement mis en lumière plus précisément la ville de Rio de Janeiro. On nous a montré que les favelas ne seraient jamais démantelées, que dans certaines la police ne pouvait pas y entrer mais surtout que le crack était fortement consommé. Ce n'est pas tant la consommation de crack mais surtout ces fumoirs à ciels ouverts que nous verrions "partout". Il y a une chose importante à savoir c'est que lorsque l'on réserve des voyages particulièrement en agence de voyages, la sécurité est le maitre mot donc il est quasiment impossible de se voir confronter à ces images de violence et ce peu importe le lieu.

Le problème va plus loin, pourquoi tant de personnes iraient à Rio si c'est ce que l'on voyait partout? A chaque fois que je vois ces reportages, j'ai envie de partir là-bas et montrer que non ce n'est pas forcément ce que l'on nous a montré. Oui j'avoue aller en Corée du Nord par contre ça ne me donne pas trop envie.

Le problème qui se pose à ce moment là c'est que plus on nous montre des reportages qui disent la même chose, notre cerveau fini par imprimer cette information. Je me demande une chose "pourquoi les journalistes ne pourraient pas travailler avec les professionnels du tourisme et préciser que ça a été tourner là et que ce n'est pas dans tout le pays ainsi par exemple". Mais on peut aussi se demander si le but des médias est de faire le buzz, de faire une forte audience ou d'informer? Si le but est d'informer, pourquoi se limiter à informer partiellement?

Il est évident que le monde ce n'est pas la France et qu'il va donc de soit de faire attention mais pourquoi ne pas dire clairement ce qu'il en est?

En discutant de mon article sur le rôle des médias (dont je fais référence au début de l'article), avec une de mes amies elle m'a dit pour reprendre ses mots que "les médias font un travail de manipulation" car la réaction des gens suite à ces reportages mettant en avant la dangerosité d'un pays serait de dire "je le savais ou je n'irai jamais là-bas". 

La seule et vraie question que je me pose est "pourquoi ne pas faire la part des choses et relativiser quand c'est possible?"

Personne ne dira qu'il faut se comporter à l'étranger comme on le fait en France, non loin de là mais pourquoi nous laisser croire que là ou encore là c'est tellement dangereux, que l'on voit de la drogue à profusion ou du s*xe. J'ai vu des vendeurs de drogue en pleines rues de Lisbonne mais

On parle avec fierté du fait que les français restaient de plus en plus en France en vacances, mais si on se demandait pourquoi?

A force de voir à quel point le monde est dangereux, pourquoi voudrait-on partir? Je ne dis pas pour autant que tout c'est uniquement de la faute des médias, car il y a aussi des choix personnels qui entrent en compte. C'est une bonne chose que le tourisme local mais faire des reportages en nuançant les propos serait mieux. On pourrait préciser à la fin qu'il ne faudrait pas généraliser pour autant.

Mais pourquoi n'y a-t'il pas de contrôle?

Probablement la liberté d'expression ou toutes les excuses que l'on pourra nous servir.

Une seule chose à garder à l'esprit, je ne vais pas dire de ne pas regarder ce type de reportage mais de prendre le plus de recul possible face aux images et aux faits exposés. Il y a un site à vérifier avant de partir il s'agit de celui de France diplomatie.

En conclusion, le monde n'est pas celui des bisounours malheureusement on ne peut pas faire n'importe quoi n'importe où, voyager c'est important pour gagner en maturité, être tolérant, plus ouvert alors il ne faut surtout pas se laisser manipuler par des images.

Quelle est votre prochaine destination?

promo-dernieres-minutes.jpgCrédit photo: alma-voyages.com

Commentaires (1)

1. Babeth Sam 15 juin 2013

Il est vrai que l'on ne se pose pas souvent la question mais l'influence des médias est sacrément ancrée en nous. Ton article est génial je l'apprécie beaucoup

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site