Internet a t-il effacé le plaisir de voyager?

Non ne me regardez pas comme ça, ma question est légitime je vous assure. L'Internet a t-il "gâché" le plaisir du voyage?

Je m'explique le jour ou Christophe Colomb a découvert la Martinique par exemple il n'avait aucune idée de ce qu'il y verrait, c'était l'inconnu je ne parle que de cet aspect de son arrivée. Tandis que nous, il y a très peu d'endroit que nous n'ayons pas déjà vu sans jamais y avoir été. Internet a pris une place majeure au sein de la société, de nos foyers. Nous sommes connectés en permanence et nous avons que nous le voulions ou non, avec l'expansion des sites, blogs, réseaux sociaux des photos qui s'imposent à nous.

Il y a-t-il quelque chose que vous ne pouvez pas trouver sur internet? Il est possible de voir des rues avec un degré de perfection tellement précis qu'une demoiselle a réussi grâce ou à cause de google earth à voir que son futur mari la trompait. On peut chercher des renseignements sur les hôtels, lire les commentaires et savoir s'il faut ramener son papier toilette dans l'auberge de jeunesse tellement la précision est présente.

 Il semblerait bien que l'on ne trouve rien dans l'expérience du voyage à l'heure d'aujourd'hui qui n'ai pas été déjà fait, écrit, photographié ou partagé dans une vidéo.

Il y a quelques temps, nous aurions pu dire qu'un habitant de Las Vegas n'a pas besoin d'aller à Paris ou à Venise car il pourra voir des répliques presque grandeur nature des grandes attractions. Nous pouvons probablement appliquer cette phrase à une grande partie du monde maintenant. Nous avons accès à des photos sous tous les angles avec google, des milliers de vidéos grâce à youtube. On peut littéralement voyager sans jamais bouger de son canapé..

Évidemment, regarder des photos et vidéos ce n'est pas vivre un voyage, ceux qui sont partis le diront et heureusement. Les souvenirs se créent non pas seulement par le fait de voir ces lieux, mais à partir de l'expérience complète du voyage, avec ce qui englobe le trajet, les obstacles imprévus et de rencontres inattendues durant cette escapade.

Pouvons-nous encore découvrir le monde si internet prend le pas sur la découverte?

Grâce à internet avant de partir et surtout sans bouger nous pouvons tout savoir sur le monde. Du simple monument le plus connu à la petite place atypique sans oublier la gastronomie, le sport le plus pratiqué il y a peu de choses qui restent "encore à découvrir".

  Le jour ou mon amie Elizabeth m'a parlé de voyage en Micronésie j'ai trouvé très peu d'informations en ligne sur les îles, quelques photos mais si peu. Je ne connaissais pas du tout je dois bien l'avouer. C'est un peu comme découvrir un endroit encore peu exploité car tout est à faire et à découvrir. C'est une destination encore peu connue mais ce qui est rare et peu connu est cher l'un ne va objectivement pas sans l'autre.

Mon voyage à New-York a été l'illustration parfaite du fait qu'internet et surtout la télévision ont un impact trop "visuel" sur certaines destinations. De ce fait, y aller c'est un mélange de frustration et de plaisir. Le plaisir d'y être mais la frustration de "ne rien découvrir".

Je n'ai pas de réponse concrète à apporter à ce questionnement, néanmoins, j'évite de regarder trop de photos des lieux que je n'ai pas encore visité mais que je souhaite voir car j'aime bien le fait de découvrir et de ne pas être trop frustrée c'est aussi pour cette raison que dans mes récits de voyages j'évite de trop vous en montrer car je n'aime pas faire aux autres ce que je ne veux pas que l'on me fasse.

 Évidement l'envie de voyager reste mais après New-York je me pose des questions sur l'impact de la médiatisation de certaines destinations. Ce qui m'a par ailleurs amenée à rédiger un article pour en parler.

Carte du monde biere

source photo: www.unecartedumonde.fr/

Commentaires (4)

1. Schnuki (site web) Dim 05 jan 2014

Nous avons le monde à portée d'yeux sur internet. Mais il est vrai que ce qui rend unique un voyage, ce n'est pas seulement le visuel sur un écran froid, mais aussi l'éveil des sens : goûter un met traditionnel, toucher le sable chaud d'une plage paradisiaque, monter au sommet d'une tour, faire une randonnée, bouger, observer, sentir, toucher :) Bonne année à toi !

florihanne

florihanne Le Lun 06 jan 2014

Merci Shnuki pour ton commentaire, Bonne année à toi aussi :)

2. Laurent (site web) Mer 11 déc 2013

Internet ne remplace pas vraiment le voyage pour moi. Si on voyage au pas de course avec guide et chauffeur et qu'on enchaîné visite sur visite, peut-être (et encore, c'est tout de même bien différent). Mais si on prend son temps, ça n'a juste rien à voir, surtout si on visite un pays culturellement très différent. Impossible de se faire par exemple la moindre idée de ce qu'est l'Inde sans y aller. On en aura soit l'image d'un certain faste romantique à la vue des photos du Taj Mahal ou une vision d'horreur à la vue de photos des bidonvilles. La réalité est tout autre. Un voyage, ça ne se voit pas, ça se vit !

3. Stephanie (site web) Mer 11 déc 2013

Mmmh, c'est une bonne réflexion, c'est vrai qu'une fois, en parlant d'un endroit que j'avais visité, une personne m'a dit "Ah oui, je connais !". "Ah bon, tu y as déjà été ?" "Non, j'ai vu des photos sur Internet".
Ah... mouais, ok.
Heureusement, comme tu le soulignes, on ne connaît vraiment un endroit que quand on y a été :)

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site